A quelle moment la dot doit être remise à la femme ?

Publié le par FM

 

 

On trouve dans les fatâwas des savants -Madjmu' Fatâwa de SHeikh Ibn 'Uthaymîne, SHeikh Ibn BâZ ainsi que dans les Koutoubs des Salafs -

qu'il est permis d'anticiper la dot -mahr- ou bien de l'ajourner -à plus tard-, comme il est permis aussi de faire un mariage qu'en précisant une dot qui sera donner plus tard, et ceci sous certaines condition qui serait trop de dévellopper ici. Aussi pour ce qui est de la dot, cela dépend souvent des coutumes des gens -adât-.



Les savants disent qu'il est préférable quand même d'anticiper une partie de la dot avant le mariage.

Certes, l'Imâm Awzâ'î a dit : On préfèrerait ne pas consommer un mariage avant de donner même qu'une partie de la dot -mahr-



L'Imâm az-Zuhrî a dit : On sait d'après la Sounnah Prophétique qu'il ne faut pas consommer un mariage avant de payer une dot ou donner au moins de quoi se vêtir

 

Ibn Hazm dit : Celui qui se marie en précisant une dot, ou bien sans la préciser, a le droit de consommer son mariage, que la femme soit consentente ou pas [...]

La femme à son tour, a droit à ce qui a été précisé comme dot, que le mari soit consentent ou pas, mais ceci n'empêche pas la consommation du mariage [...]

Il n'y a pas de divergence chez les musulmans, concernant le fait que la femme est licite à son mari dès le moment qu'ils achèvent le contrat de mariage [...]

Alors, celui qui interdit -ce mariage- sous pretexte d'obtenir la dot avant, ne fait qu'interdire à une femme le mariage avec son mari sans preuve tiré du Qor'ân ou de la Sounnah de Son Messager [...]


L'Imâm Abû Hanîfa  dit :

Il a le droit -le mari- de consommer son mariage qu'elle l'accepte ou pas si sa dot est ajournée [à plus tard], car c'est elle qui a accepté le retardement du paiement de cette dot. Mais ceci n'annule pas son droit à la dot


Et Ibn Moundhîr dit : Tous les Savants  que nous reconnaissons sont unanime pour dire que la femme a le droit de refuser la cosommation du mariage jusqu'à ce qu'il s'acquitte de ce qu'ils avaient conditionné comme dot anticipé



Il existe de plus large explication encore concernant ces différentes possibilités dans la dot, et son moment...Mais comme je l'ai dis, il serait trop long de tout dévellopper ici.

 

 

 



Kitab al Muhallah bil athar d'Ibn Hazm

al-Mughnî d'Ibn Qudâma

Et les Madjmu' de SHeikh Ibn Bâz Sheikh Ibn 'Uthaymîne et Ibn Taymiyyah

Publié dans Mariage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article