CONDITIONS DE VIE

Publié le par FM

CONDITIONS DE VIE


Logement


En principe, l'employeur met gratuitement à la disposition de son personnel européen un logement meublé muni d'installations de climatisation et prend à sa charge les frais d'électricité et d'approvisionnement en eau. Ce point important doit absolument être stipulé dans le contrat d'engagement.


Il y a de bons hôtels dans toutes les grandes villes. Les prix sont comparables à ceux pratiqués en Europe. On trouve aussi très facilement, et à prix raisonnable, des villas et appartements de toutes catégories.

Il manque néanmoins encore des petits appartements tels qu'il en existe en Europe, et le locataire doit parfois encore se faire installer les indispensables climatiseurs lorsque l'appartement loué ne bénéficie pas d'une climatisation centrale.


A Djeddah, le chauffage n'est pas nécessaire (température nocturne la plus basse +18° C). A Riyad et sur le Golfe persique par contre, l'hiver est froid. On s'y chauffe au mazout, au gaz ou à l'électricité; nombreux sont les climatiseurs permettant aussi la ventilation d'air chaud. La cuisine se fait sur des cuisinières électriques ou à gaz. Le butagaz revient meilleur marché. Nombreux sont les expatriés qui apprécient de loger à l'intérieur d'unités d'habitations ("compounds"), qui offrent le confort de la vie occidentale (petites villas, piscine, tennis, mini marché, etc.); dans ces cas naturellement, les loyers sont plus élevés.

 


Mobilier, articles de ménage

Il n'est pas nécessaire d'emporter avec soi de la vaisselle, des meubles ou de la literie en Arabie Saoudite.

 


Courant électrique


Généralement de 110 volts. On peut obtenir facilement des transformateurs. La fréquence est de 60 cycles dans presque tout le pays (Suisse 50 cycles).

Personnel de maison


Il est aisé de trouver du personnel de maison masculin ou féminin. Le choix peut être plus difficile si l'on demande des connaissances de cuisine: ce sont le plus souvent des Soudanais, Yéménites, Philippins, Pakistanais, Sri Lankais ou des Ethiopiennes. Les salaires oscillent entre 1 000 et 2 500 riyals par mois, logement, vêtements et nourriture en sus.

Il est usuel d'accorder une gratification au personnel de maison (50 % du salaire mensuel) à l'occasion
des grandes fêtes de l'Islam (Id-al-Fitr et Id-al-Adha), et un billet d'avion, annuel ou bisannuel, aller-retour pour le pays d'origine dudit employé.


Publié dans En Arabie Saoudite

Commenter cet article