Le jeûne de celui qui ne prie pas

Publié le par FM



J’ai remarqué que certains jeunes musulmans jeûnent mais ne prient pas. Le jeûne de celui qui ne prie pas est-il accepté? J’ai entend un prêcheur religieux dire à ces jeunes hommes: "Rompez votre jeûne, parce que celui qui ne prie pas, il n’y a pas de jeûne pour lui." S’il vous plaît expliquez-moi, est-ce pareil que ces gens jeûnent ou pas? Et avons-nous le droit de leur dire: "Rompez votre jeûne, si vous ne priez pas"?



Celui qui doit prier, mais l’abandonne délibérément, reniant son caractère obligatoire est coupable de mécréance d’après le consensus des savants, et quiconque l’abandonne par négligence et paresse est aussi un mécréant, d’après l’opinion la plus correcte des savants. Donc quand quelqu’un est considéré comme mécréant, son jeûne et ses autres d’actes d’adoration sont vains, d’après les paroles d’Allah, Le Très Haut: “Telle est la direction par laquelle Allah guide qui Il veut parmi Ses serviteurs. Mais s'ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain. ” (Al-An'am 6: 88).



Mais on ne doit pas lui ordonner d’abandonner son jeûne parce que son jeûne ne fera que le pousser vers le bien et le rapprocher de la religion; et mettra la crainte dans le cœur, et ainsi on espère qui reviendra à la prière et se repentir de l’avoir abandonnée.



Et Par Allah on atteint le succès. Paix et bénédictions sur notre Prophète Muhammad, sur sa famille et ses compagnons.



Le comité permanent


Commenter cet article