- Règle sur celui qui s’en va prier en laissant ses fils à la maison -

Publié le par FM

De nombreux musulmans vivant près des mosquées – qu’Allah les guide – s’en vont prier et laissent leurs grands fils – certains mariés – en arrière, et ils ne leur ordonnent pas de prier, craignant de les ennuyer ou de les faire partir – comme disent certains d’entre eux – en particulier pour la prière de Fajr.

Qu’incombe-t-il au parent qui fait cela, sa prière est-elle correcte et cela l’absout-il de toute responsabilité et ses fils qu’il laisse en arrière et qui ne participent pas à la prière en congrégation?


Nous disons que cet homme qui vient à la prière, en laissant sa famille, si c’est par négligence en ne leur ordonnant pas de prier et en ne leur interdisant pas de l’abandonner, alors il commet une erreur en ne les élevant pas correctement et en ne les éduquant pas. Mais sa prière est correcte et il n’y a pas de péché en cela. Et s’il en est incapable, en leur ordonnant et leur interdisant alors qu’ils ne lui obéissent pas, alors il lui incombe de le dire aux autorités, afin qu’il ne soit pas tenu responsable devant Allah; Et les autorités doivent prendre les décisions nécessaires si elles sont informées de cela.


Ibn 'Uthaimin

Commenter cet article