- Les parties à cacher pour l'homme -

Publié le par FM

L'homme doit recouvrir son sexe et ses fesses. Quant aux cuisses, il existe 2 avis. Un avis que cette partie doit être absolument couverte et un avis que la couvrir n'est pas obligatoire.



Les cuisses entrent dans les parties honteuses


Selon Mouhammad ibn Jahch (رضي الله عنه): "Le Prophète est passé près de Ma'mar qui avait ses cuisses découvertes, il lui dit: "Ô Ma'mar, recouvre tes cuisses car elles font parties des parties honteuses"". (Ahmad, Al-Hâkim, Al-boukhâri l'a mentionné dans "l'histoire")


Al-Jarhad (رضي الله عنه) a dit: "Le Prophète est passé près de moi un matin alors que j'avais une cuisse découverte, il me dit: "Recouvre ta cuisse car la cuisse fait partie des parties honteuses"". (Mâlik, Ahmad, Abou Dâwoud, At-Tirmidhi qui a dit: bon. Al-boukhâri en a fait allusion dans son Sahih)

 

 


Les cuisses n'entrent pas dans les parties honteuses


Selon 'Âicha (رضي الله عنها): "Le Prophète était assis avec une cuisse découverte, Abou Bakr lui demanda permission d'entrer et il lui accorda sans changer de position, ensuite lui demanda 'Omar et il lui accorda sans changer de position, ensuite lui demanda 'Othmân et il recouvrit sa cuisse. Q

uand ils sont sortis je lui est demandé: "Ô Messager d'Allâh, Abou Bakr et 'Omar t'ont demandé la permission d'entrer et tu leur a accordé sans changé ta posture; mais quand te l'a demandé 'Othmân tu t'es recouvert" ? Il dit: "Ô 'Âicha, ne devrais-je pas avoir honte d'un homme duquel, par Allâh, les anges ont hontes de lui"". (Ahmad, Al-Boukhâri en a également parlé)


Abou Al-'Âliya Al-Barâ (رحمه الله) a dit: "Abdoullah ibn As-Sâmit a tapé sur mes cuisses et a dit: "j'ai demandé à Abou Dharr qui a tapé sur mes cuisses et a dit: "j'ai demandé au Prophète qui a tapé sur mes cuisses et a dit: "Fais la prière dans son temps"""". (Mouslim)


Selon Anas (رضي الله عنه): "Le Prophète a levé son Izar le jour de Khaybar jusqu'à ce que je voie la blancheur de ses cuisses". (Al-boukhâri, Mouslim)


Ibn Hazm (رحمه الله) a dit: "Si la cuisse aurait été considérée par Abou Dhar, il ne l'aurait pas touché de sa main, de même pour 'Abdoullâh ibn As-Sâmit et Abou Al-Âliya. Et il ne convient pas à quelqu'un de touché les fesses d'un homme même par dessus ses vêtements, ni le corps d'une femme étrangère par dessus ses vêtements".

 

 


Source : Risala.net

Publié dans Règles de vêtements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article