Mariage avec un homme qui ne prie pas (mais prétend être musulman)

Publié le par FM

 



Est-il permis de marier sa fille à un jeune homme qui ne s’accroche pas à l’accomplissement des prières régulières (As-Salat) et d'autres choses des questions qui sont les aspects caractéristiques de la religion ? 



S'il ne prie pas du tout, il est considéré comme un mécréant (Kafir). Le Seigneur dit dans Son Noble Livre :

« Elles ne sont pas licites [en tant qu’épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu’époux] pour elles » [Sourate Al-Mumtahana :10]


Donc, il n'est permis à personne de donner sa fille en mariage à un homme qui ne prie pas. Car en vérité il est considéré comme un mécréant. Et le prophète a dit : « Entre le serviteur d'Allah et la mécréance (Al-Kufr) ou le polythéisme (As-Shirk) il y a la prière. Ainsi quiconque abandonne la prière a certes mécru. »


Et il a dit dans un autre hadith : « l'accord sacré entre nous (les musulmans) et eux (les mécréants) est la prière. Ainsi quiconque l'abandonne a certes mécru. »


Ainsi, il n'est pas permis au musulman, en aucune situation ou circonstance de donner sa fille en mariage à quelqu'un qui ne prie pas. Aussi, il ne doit pas donner sa fille en mariage à quelqu'un qui vend de l’alcool, ou quelqu'un qui est un pécheur transgresseur. Car en effet le messager a dit : « Chacun d'entre vous est un berger (un gardien) et chacun d'entre vous est responsable de son troupeau (ceux sous sa tutelle). »


Et si un homme donne sa fille en mariage à un homme juste, qui adhère au Livre et à la Sunna, s'il l'aime (la femme), il l'honorera et la traitera bien et s'il ne l'aime pas, il divorcera d’avec elle sans lui nuire.


 





Shaykh Muqbil Ibn Hadi Al-Wadi'i


Article tiré du site assalafi.com


Source : Ijabatus-Sa'il ' an Ahim Al-Masa'il, pp. 592-593, question n°350.
Traducteur : Abu Sumaya Aqil Walker



Traduit en français par les salafis de l’Est

Publié dans Mariage

Commenter cet article