Dhikr après la prière

Publié le par FM

Une fois la prière terminée, le fidèle implore le pardon d'ALLAH, trois fois astaghfirroullah , astarfirroullah , astarfirroulla



Allahomma anta assalam wa minka assalam tabarakta ya dhal jalali wal ikram la illaha illa Allah wahdahou la charika lah ,lahou lmoulk wa lahou al hamdo wa houa 'ala kolli chay-in qadir , allahomma la mani'a lima A a'tayt, wa la mou'ti lima mana't, wa la yanfa'ou dhel jaddi minka al jad, la hawla wa la qouatta illa billah ,laa illaha illa allah wa la na'boudou illa iyyah lahou anni'matou wa lahou al fadhl wa lahou athana-ou al hassan , la illaha illa Allah moukhlissina lahou addin wa law kariha al kafiroune



Ensuite il dit "O mon Seigneur ALLAH, TU es la Paix, et de TOI vient la paix, à TOI la bénédiction, ô mon Seigneur ALLAH, le Très Vénéré et le Très Généreux; il n'y a pas d'autre divinité sauf ALLAH, Unique sans aucun associé; à LUI le royaume, à LUI la louange; IL est le Tout Puissant.

O mon Seigneur ALLAH, rien ne peut empêcher ce que Vous donnez, tout comme rien ne peut donner ce que Vous empêchez; et nul fortuné ne peut profiter de sa réussite à votre insu; aucun changement du mal au bien, ni aucune force dans l'obéissance à ALLAH et dans Son adoration ne se réalise que par Sa Volonté divine; il n'y a pas d'autre divinité sauf ALLAH et nous n'adorons que LUI; à LUI la prospérité, la grâce et les louanges pieuses; il n'y a pas d'autre divinité à part ALLAH; nous LUI sommes sincèrement fidèles dans Son adoration et dans notre religion en dépit de la haine des mécréants".




Puis on glorifie ALLAH trente-trois fois en disant:
"Gloire à ALLAH" (sobhana Allah )


Et trente-trois fois:
"Louanges à ALLAH"(al hamdou lillah )


Et enfin trente-trois fois:
"ALLAH est (le) Plus Grand ",(Allahou Akbar)


et l'on complète les cent par la phrase:


La illaha illa Allah wahdahou la charika lah, lahou al moulko wa lahou al hamdo, yohyi wa yomite, wa houa 'alla kolli chay-in qadir


"Il n'y a pas d'autre divinité sauf ALLAH, Unique sans aucun associé; à LUI la royauté; à LUI les louanges;il donne la vie, il donne la mort, IL est le Plus Puissant sur toutes choses".



Ensuite, on récite : le verset du Trône (ayatou al kourssi ) S2 V255 et " QOLL HOUA ALLAHOU AHAD" S112 et "QOLL A'OUDHOU BI RABI AL FAlAQ" S113 et "QOLL A'OUDHOU BI RABI NNASS" S114 (les trois dernières sourates du Saint Coran). après chacune des cinq prières obligatoires.



Et il est souhaitable de répéter ces trois sourates du Saint Coran trois fois après les deux prières: du Fajr et du Maghreb, et ce, conformément aux Hadiths qui nous sont parvenus du Prophète Mohammad (que la paix et la bénédictions d'Allah soient sur lui).


De même, après ces mêmes deux prières d'AL FAJR et du MAGHRIB il est aussi souhaitable, à la suite des invocations précédentes, de réciter dix fois ce qui suit:



''Il n'y a pas d'autre divinité à part ALLAH, l'Unique, sans aucun associé, à LUI la royauté et à LUI les louange; IL donne la vie, comme IL donne la mort; et IL est le Plus Puissant sur toutes choses".


La illaha illa Allah wahdahou la charika lah , lahou lmoulko wa lahou lhamdo youhyi wa youmit wa houa 'ala kolli chay-in qadir



Ceci a été confirmé de la part du Prophète (que la paix et la bénédictions d'Allah soient sur lui).



Si le fidèle est Imam, (Dirigeant de prière), il se tourne face aux fidèles après le repentir trois fois et la récitation de la phrase: "O mon Seigneur Allah, TU es la paix et la paix provient de TOI; A TOI la bénédiction, O mon Seigneur ALLAH, le Très Haut, Très Vénéré et Très Généreux".


Allahomma anta assalam wa minka assalam tabarakta ya dhal jalali wal ikram puis il fait les invocations qui suit.

Cette façon d'agir nous à été communiquée d'après plusieurs Hadiths du Prophète (que la paix et la bénédictions d'Allah soient sur lui) et spécialement le Hadith d'Aicha son épouse (qu'Allah soit satisfait d'elle), rapporté dans l'authentique de Mouslim.



Toutes ces invocations s'appellent Dhikr, elles sont surérogatoires et pas obligatoires

 

 



Cheikh Benbaz

Source : binbaz.org.sa

Commenter cet article