- Le tawâf d’adieu -

Publié le par FM




Quand le pèlerin accomplit tous les rites et qu’il souhaite rentrer chez lui, alors, il ne devra voyager qu’après avoir fait sept fois le tour de la Kaaba sans faire de sa’yi. C’est le Tawâf d’adieu (Tawâfoul-wadâ’) ; s’il a retardé le dernier Tawâf et qu’il l’a accompli juste avant de voyager, alors, il sera dispensé du Tawâf d’adieu.

La femme qui a ses règles ou ses lochies en est aussi dispensée. Elles pourront voyager sans faire le tawâf d’adieu.

 

Saleh ibnou Fawzân ibnou ‘Abdallah Al-Fawzân .

Traduit par Nsango Osmanou - Sous la direction du professeur et docteur El Hannach Mohamed

Publié dans Le Pélerinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article