- Ce que doit faire le pèlerin le jour d’al-tarwiyah -

Publié le par FM

 



Le jour de tarwyiah est le huitième jour du mois de dhoul-hijja.

Pendant ce jour, il est apprécié que le pèlerin dont le rite est le tamattou’ (jouissance) qui a accompli, auparavant, sa omra, se mette en état d’ihrâm pour le hajj durant la matinée et de la Mecque.

Avant cela, il fera ce qu’il a déjà fait au miquât pour sa omra :

- il se lavera

- se parfumera

- puis il se mettra en ihrâm au lieu de sa résidence (hôtel ou autre). Quant à celui qui accomplit le rite quirân ou ifrâd, il garde encore son ihrâm.

Tous les pèlerins doivent se rendre à Mina (ville de campement près de la Mecque) avant la prière de dhohr.

Ils n’iront pas à la Mosquée Sacrée pour faire le tour de la Kaaba, mais ils iront directement à Mina. Ils y accomplissent la prière du dhohr (midi) et de ‘asr (après-midi), du maghreb (coucher du soleil) et du ‘ichâ (soir), chacune en son temps ; cependant, ils réduiront les prières qui comportent quatre unités (dhohr, ‘asr, ‘ichâ) à deux unités.

 Ils passeront la nuit du neuf dhoul hijja à Mina et accompliront la prière du fajr (aube).

Passer la nuit à Mina est une sunna prophétique non obligatoire, si on ne la fait pas, ce n’est pas grave. Celui qui s’est installé à Mina avant le jour d’al-tarwiya se met en ihrâm à Mina dans la matinée du jour de tarwyia comme les autres et ils reste chez lui.

Saleh ibnou Fawzân ibnou ‘Abdallah Al-Fawzân .

Traduit par Nsango Osmanou - Sous la direction du professeur et docteur El Hannach Mohamed


Publié dans Le Pélerinage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article