- Les invocations appréciées au moment et après l’ihrâm -

Publié le par FM



Si tu t’es mis en état d’ihrâm pour le tamatou’, il est souhaitable que tu dises :

allahoumma labaïka ‘omra tammatou’aine ila-lhajj fayassirhâ lî wataqabbelhâ minny

« Ô Allah, je veux me mettre en état d’ihrâm pour la omra dont je jouirai jusqu’au hajj, facilite- la donc pour moi et accepte-la »

ou bien

allahoumma labaïka ‘omra tammatou’aine ila-lhajj

« Allah, je réponds à ton appel pour la omra dont je jouirai jusqu’au hajj »

Si tu te mets en état d’ihrâm pour le quirân, tu diras :

allahoumma labaïka ‘omra wa hajjan

«  Ô Allah, je veux me mettre en état d’ihrâm pour la omra et le hajj »

ou bien

allahoumma labaïka hajjane

«  Allah, je réponds à ton appel pour le hajj »



Si tu te sens malade et que tu crains de ne pas pouvoir accomplir le hajj ou la omra, tu peux poser une condition au moment de l’ihrâm en disant :

Idha habassani hâbiss famahalli haïthou habasstani

« Si j’ai un empêchement, je resterai là où tu m’auras empêché »

si tu n’y arrives pas, il t’est permis d’ôter l’ihrâm parce qu’Allah tient compte de ta condition, comme il est mentionné dans le hadith. Après avoir formuler l’intention de l’ihrâm, tu prononceras la formule de la Talbiya :

Labbaïka-lâhouma labbaïk labbaïka lâ charîka laka labbaïk, inna-lhamda wanni’mata laka wa-lmulk lâ charîka lak 

« je réponds à ton appel, ô Seigneur, je réponds à ton appel. Je réponds à ton appel, tu n’as pas d’associé, je réponds à ton appel. En vérité, la louange et la grâce T’appartiennent ainsi que la royauté. Tu n’as pas d’associé »

Les hommes la prononcent à haute voix et les femmes à voix basse.

Saleh ibnou Fawzân ibnou ‘Abdallah Al-Fawzân .

Traduit par Nsango Osmanou - Sous la direction du professeur et docteur El Hannach Mohamed

Publié dans Le Pélerinage

Commenter cet article