- La prière de Tarawih -

Publié le par FM



Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.


La louange appartient à Allah, nous le louons, implorons de Lui aide, sollicitons de Lui rémission, à Lui nous adressons nos repentances, et en lui nous cherchons refuge contre le mal de nous-mêmes et contre le mal de nos œuvres.

Celui qui est guidé par Allah n’a pas d’égarement et celui qui est égaré par lui n’a pas de guide.

J’atteste qu’il n’y a de dieu qu’Allah, Seul et Unique, nul associé à Lui, et j’atteste que Mohamed est le serviteur d’Allah et son messager, que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur lui ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivent fidèlement jusqu’au jour de la rétribution.
Or donc : en l’occasion du mois béni du Ramadan, nous avons le plaisir de présenter les traités suivants à nos frères et sœurs musulmans, nous prions Allah l’Exalté au glorieux visage d’accepter cette action totalement désintéressée et loyale, ne visant que la pleine satisfaction d’Allah et ne cherchant qu’à bien servir nos frères en mettant à leur portée ces traités qui consistent en les chapitres suivants :



PERFORMER LA PRIERE DE TARAWIH


Altarawih est une prière que l’on performer pendant les nuit de Ramadan volontairement, en passant une partie de la nuit en prière. Le prophète qu’Allah le bénisse et le salue incita les croyants à observer cette prière quand il dit : « Celui qui fait la prière du tarawih pendant les nuits du Ramadan poussé par sa foi et en comptant sur la récompense divine, ses péchés antérieurs lui seront pardonné ». Aicha qu’Allah l’agrée rapporte : une nuit de Ramadan le prophète qu’Allah le bénisse et le salut fit la prière du tarawih dans la mosquée et quelques personnes firent la prière avec lui, la nuit suivante, beaucoup de gens vinrent prier avec lui, la troisième ou la quatrième nuit les gens se rassemblèrent mais il s’abstint de sortir et ne les rejoignit pas, alors au matin il leur dit : « j’ai vu ce que vous avez fait. Ce qui m’a empêché de vous rejoindre, c’est que j’ai craint que cette prière de tarawih devienne une obligation pour vous »

Il est rapporté dans un hadith authentique que la prière volontaire de la nuit Al Tarawih consiste en onze "raka’at" unités, et que la formule terminale de salutation « taslim » doit être prononcée après chaque deux raka’ah unités.

On a questionné Aicha qu’Allah l’agrée au sujet de la prière du prophète qu’Allah le bénisse et le salue pendant les nuits du Ramadan ou à n’importe quel moment. Il est rapporté que Oma Bin Alkattab qu’Allah l’agrée à ordonné à obay Bin Ka’ab Et Tamin Al Dary de présider à la prière volontaire de nuit Al Tarawih sans excéder le total de onze raka’ah unités. Mais il n’y a pas de mal a excédé le total de onze raka’at unités, car quand on a questionné le prophète qu’Allah le bénisse et le salut au sujet de la prière volontaire de nuit Al Tarwih il a dit : « La prière de nuit se fait deux raka’at unités par deux, et quand l’un de vous craint le lever de l’aube qu’il termine sa prière par une raka’at unité du witr. »

Mais il est recommandé, que le nombre des unités raha’at de cette prière n'excède pas le nombre traditionnel, est de faire la prière complètement et sans être pressé en performant la prière car ça peut la rendre invalide. En effet, on a remarqué que quelques Imam en présidant la prière de nuit agissent trop vite, ils ne doivent pas, car un Imam ne prie pas seul, aussi il ne doit pas la faire en vitesse, en vérité, il doit la faire raisonnablement sans être pressé en donnant aux prieurs derrière lui suffisamment de temps pour performer la prière correctement.

Les musulmans sont incités à performer le tarawih sans perdre de temps en se déplaçant d’une mosquée à une autre, et il est recommandé de faire la prière avec l’Iman jusqu'à la fin, en faisant ceci la récompense est bien gagnée par la grâce et la miséricorde d’Allah l’exalté.

Quant aux femmes musulmanes, il (est recommandé)* qu’elles participent en faisant la prière de nuit "Tarawih" à la mosquée, à condition qu’elles soient habillées complètement, respectueusement, et qu’elles ne soient pas parfumées.

 

 


Écrit par le grand savant Sâlih al 'Outhaymîne (qu'Allah lui fasse miséricorde)


source : sourceislam

 

Publié dans La Prière

Commenter cet article