Des annulants de l'unicité des noms et des attributs

Publié le par FM

 

l'altération

c'est un procédé qui consiste soit à modifier la morphologie d'un mot et ce , de différentes manières (en ajoutant ou en supprimant des lettres radicales ou casuelles), soit en niant le sens réel d'un nom et de le remplacer par un autre sens. Allâh dit "Ils altèrent le sens des paroles."(les femmes V46).
   
   
   
le dénuement ou dépouillement des mots de leur sens
ce procédé consiste tout simplement a ne pas admettre le sens réel sans pour autant le remplacer par un autre sens. Les auteurs de ce type de procédé sont de trois sortes .ceux qui nient la totalité des attributs, et c'est le cas des Mo'tazila et des Jahmiya. Ils admettent le nom sans le sens, faisant d'un nom un simple signe dénué de tout sens .Allâh serait l'omniscient sans science, l'entendant sans ouïe, le voyant sans vue. Quant aux Achaarites un autre groupe égaré sur cette question d'unicité au niveau des noms et attributs d'Allâh , ceux là reconnaissent une partie des noms et des attributs d'Allâh qui sont au nombre de sept(la vie , la parole , la vue , l'ouïe , la volonté , la science et la puissance).
   
   
   
L'assimilation ou la comparaison
Allâh (تعالى) dit: {Il n'y a rien qui Lui ressemble; et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant.} (42/11)
Na'îm Ibn Himâd a dit: "Celui qui compare Allâh à l'une de Ses créatures a blasphémé, et celui qui nie ce avec quoi Allâh S'est décrit a également blasphémé". (commentaire de Al-'Aqidatou At-Tahawiyah par Ibn Abi Al-'Izz)
 
   
   
   
Se moquer d'un nom ou d'une qualité d'Allâh
Allâh (تعالى) dit: {Dis: "Est-ce d'Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez? Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru.} (9/65-66)
   
   
   
Nier une qualité d'Allâh
Aboû Hanifa (رحمه الله), lorsqu'on lui a demandé son avis sur celui qui dit: "je ne sais pas si Allâh est au-dessus des cieux ou sur terre", a dit: "Il a mécru, parce qu'Allâh dit {Le Tout Miséricordieux S'est établi "Istawa" sur le Trône.}. Et Son Trône est au-dessus des sept cieux".

On lui a alors demandé, et s'il dit qu'Allâh est au-dessus de Son Trône mais il ne sait pas si le Trône est dans le ciel ou sur la terre ?"

Il a dit: "il a mécru, parce qu'il a nié qu'Il est au-dessus des cieux. Et quiconque nie qu'Il est au-dessus des cieux n'a pas cru". ('Al-Uluw de Adh-Dhahabi, aussi Sharh Aquida At-Tahawiya d'ibn Abi Al-Izz Al-Hanafi)
 
   
   
   
 
   
   
   
 
 
 
Source : Risala.net

Publié dans Allah

Commenter cet article