- D -

Publié le par FM

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La da`wa (دَعْوة [da`wa], appel) désigne la technique religieuse utilisée par les musulmanes pour étendre leur savoir en terme de religion. Cette technique consiste à envoyer des missionnaires (dâ`i) dans la population. ces missionnaires demandent aux nouveaux intéréssés un serment d'allégeance.
 
 
 
Le mot derviche (farsi : درويش [derwiš], mendiant) est d'origine persane et désigne un mendiant. Par glissement de sens c'est le membre de certaines confréries soufies pratiquant la mendicité. Le mot est passé à l'arabe (دَرويش [darwīš]) et au turc (derviş [derviš]) où il ne désigne que les membres de certaines confréries religieuses.
 
 
 
La pratique du dhikr (ذِكْر [dikr], invocation; répétition (du nom de Dieu)) est commune à tout l'islam. Cependant c'est dans le soufisme qu'il prend toute sa force. Cela devient un procédé pour se détacher du monde et parvenir à une extase, à l'anéantissement (fana'). Le dhikr s'accompagne souvent de l'usage d'une sorte de chapelet (مِسْبَحة [misbaha], misbaha; chapelet). Cette pratique est justifiée par ces versets du Coran :

Ô vous qui croyez ! Invoquez souvent le nom de Dieu !
Louez le matin et soir. Le Coran (XXXIII ; 41-42)

Invoque ton Seigneur quand tu oublies, et dis : « il se peut que mon Seigneur me dirige vers ce qui est plus proche que cela du chemin droit. » Le Coran (XVIII ; 24)
 

Le dhikr se distingue de la méditation (fikr), il consiste à répéter une formule courte comme la chahada soit les 99 noms d'Allah, ceci pouvant être accompagné de musique et de danse.
 
 
 
 
Dîn (دين [dīn]) mot arabe sans équivalent en français bien que souvent traduit par « religion ». Ce mot désigne la nature de l'Islam non comme une religion, mais plus comme un système tout à la fois politique, religieux, militaire, économique, social, juridique, tout autant qu'un mode de vie tourné vers la soumission de l'individu à une divinité (Allah) associée à un prophète (sala Allah aleihi wa salem). 
 
 
 
 
 
Les Druzes forment une communauté issue du chiisme surtout présente en Syrie et Israël et au Liban où, dirigés par Kamal Joumblatt, puis, après son assassinat, par son fils Walid Joumblatt, ils ont joué un rôle majeur durant la guerre civile entre 1975 et 1990.
 
 
 
Al-dunyâ (دُنْيا [dunyā], ici-bas; le monde; biens de ce monde) est un terme arabe qui désigne l'« ici-bas », le monde, et les objets de ce monde où l'on vit.

Ce mot s'oppose à al-'âkhira qui désigne « l'au-delà », le monde d'après la mort.
 
 
 
 
Les Alaouides (Souvent appelés Alaouites ce qui introduit une confusion avec les Alaouites de Syrie) sont les membres de la dynastie marocaine règnante depuis le XVIIe siècle. Ils sont originaires du Tafilalet et considérés descendants d'Ali.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié dans Glossaire Islamique

Commenter cet article