L'Apparition du Dadjal

Publié le par FM


Linguistiquement Dadjâl est dérivé du mot « Dadjal » qui veut dire : Le menteur et l'imposteur (celui qui couvre la vérité).


Religieusement il s’agit d’un homme qui sera un imposteur et apparaîtra à la fin des temps et réclamera la Seigneurie.

 


Son apparition est confirmé dans le Sounnah aussi bien que par l'Ijmaa' (consensus).


Le Prophète  a dit:  " Dites: Ô Allah, je cherche refuge auprès de Toi contre le supplice de l'enfer, et je cherche refuge auprès de Toi contre le supplice de la tombe, et je cherche refuge après de Toi contre le mal du Masih ad-Dadjâl.

Et je cherche refuge auprès de Toi contre la tentation de la vie et de la mort ".  Rapporté par Mouslim

Le Prophète  demandait aussi protection contre lui pendant prière. Al Boukhari et Mouslim


Il y a consensus des Musulmans au sujet de son apparition.


Son histoire

 Il émergera d'une route dans une région entre le Châm et l'Iraq et commencera à appeler les gens à son adoration. Parmi les plus nombreux qui le suivront il y a les Juifs, les femmes et les bédouins.

Soixante-dix mille Juifs d'Ispahan (dans l'actuel Iran) le suivront et ils voyageront dans le monde entier, de même que le vent souffle la pluie dans toutes les directions, à l'exception de la Mecque et Médine, car il lui sera défendu d'y entrer.


La longueur de son séjour sera quarante jours

Un jour sera comme une année, un jour comme un mois, un jour comme une semaine et le reste des jours sera comme d’habitude.


Il est borgne (c.-à-d. un oeil est bon et l'autre est abîmé) et entre ses deux yeux sera écrit KAFARA (c’est à dire Kâfir ou incrédule) que seuls les croyants seront capables de lire.


Il provoquera de grandes Fitna (troubles ou tentations).

Il ordonnera aux cieux et il pleuvra, il ordonnera à la terre et elle produira de la végétation.


Il aura avec lui un Jardin et un Feu, cependant son jardin sera un feu et son feu sera un jardin.


Le Prophète a mise en garde contre lui en disant : " Quiconque entend parler de lui, alors laissez-le et éloigner vous de lui.

Et quiconque l'a l'atteint, alors qu’il récite les versets du début de Surah Kahf sur lui”ou “...qu'il récite les verset du début de Surah Kahf ". Mouslim


Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al 'Othaymin

Source : Charh Loumou'atoul-I’tiqâd - cheikh Mouhammad ibn Salih al 'Othaymin  
Abou Abde-r-Rahman al firansy

Sunna.free.fr

Publié dans La fin du monde

Commenter cet article