- Affranchissement -

Publié le par FM


2758. D'après Ibn 'Omar (رضي الله عنهما), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui affranchit un esclave pour la part qu'il en possède et qui disposait de la somme nécessaire pour compléter l'affranchissement, doit faire estimer à sa juste valeur cet esclave et donner à chacun de ses coassociés la somme qui leur revient pour affranchir complètement cet esclave. Si ses ressources ne lui permettent pas d'agir ainsi l'esclave restera affranchi partiellement".



Esclave qui peut gagner de son travail

2759. D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a formulé la règle suivante au sujet de l'esclave appartenant à deux copropriétaires et que l'un d'eux a affranchi pour sa part : Cet esclave doit être affranchi par lui complètement s'il dispose de l'argent nécessaire (pour rembourser la part du partenaire).



Le droit de patronage appartient à celui qui affranchit

2761. D'après Ibn 'Omar, 'Aïcha voulut acheter une esclave pour l'affranchir. Les maîtres de l'esclave lui dirent : "Nous te la vendrons à la condition de garder le droit de patronage (recevoir l'héritage)". 'Aïcha ayant mentionné cela au Prophète (صلى الله عليه و سلم), celui-ci lui dit : "On ne saurait te priver de ce droit, car le droit de patronage appartient à celui qui affranchit".



Interdiction de vendre le droit de patronage ou de l'offrir

2770. Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) a dit : L'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a interdit l'aliénation du droit de patronage par vente et par donation.



Mérite de l'affranchissement

2775. D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه) : le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Si quelqu'un affranchit un esclave musulman; Allâh délivrera du feu de l'Enfer un de ses membres, contre chacun des membres de l'esclave".

 



Publié dans Sahîh Mouslim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article