Est-ce que la prière dans une autre langue que l’Arabe est permise ?

Publié le par FM


Il est interdit de faire la prière dans une langue autre que l’Arabe pour celui qui en a la capacité.



Le musulman doit apprendre en arabe ce qu’il ne peut ignorer de sa religion, comme la sourate de l’ouverture (el fatiha), le tachaoud, le tasmihou (dire ; sami Allahou liman hamida après le lève de l’inclinaison), le tahmide (dire ; hamdou lilah), le tasbih (dire ; soubhannallah pendant l’inclinaison) de l’inclinaison et de la prosternation et rabi irefirli entre les deux prosternations et le taslim (dire ; es salem ailaikom).



Mais celui qui n’a pas la capacité d’apprendre la langue arabe, il lui est permis de faire ses invocations dans sa langue excepté ‘la Fatiha’. Car sa lecture dans une autre langue n’est pas acceptée, de même que pour les autres chapitres du coran. S’il ne le peut alors, il la remplace par el tasbih ( dire ; soubhannallah), el tahmid (dire ; Hamdoulilah), el tahlil (dire ; la ilaha il allah) ou el takbir (dire ; Allahou Akbar).



D’après le hadith de Abdallah Ibn Abi Awfa (qu Allah soit satisfait de lui) où un homme est venu voir le prophète et lui a dit : « Je ne peux rien retenir du Coran, apprend moi ce qui m’en dispenserait ». Il a répondu ; « dis : soubhannallah wa Hamdoulilah wa Allahou Akbar wa la haoula wa la qouata ila billah el adhim ». Le hadith a été rapporte par ahmed, Abou Daoud, Nassai, et a été reconnu authentique par Ibn Aban, Daractny, ainsi que par El Hakim,



selon la parole d’Allah (qu’Il soit glorifié) :





"Craignez Allah, donc autant que vous pouvez." (sourate 'la grande perte' verset 16)



Et également d’après la parole du prophète (que la prière et le salut d'Allah soient sur lui) : « Accomplissez autant que vous pouvez ce que je vous ai ordonné ».

Et ce, jusqu’à ce qu’il apprenne la langue arabe, il doit donc s’empresser de le faire.

Et c’est d'Allah que vient le succès, que la prière d’Allah et son salut soit sur notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons



Fatwa du comité permanent

Membre : Abdallah ibn qouh´oud -Vice-président : Abdrazeq hafifi

Président : Abdelaziz ibn Abdallah ibn Baz

Page 401, tome 6, fatwa numéro : 4211

Source : fatawaislam.com

Commenter cet article