Le juste milieu en religion

Publié le par FM

chma3Shaykh Al 'Utheymine  a été questionné sur la finalité du juste milieu en religion

Il a répondu en disant :

Le juste milieu en religion consiste pour l'homme à ne pas exagérer en allant au delà de ce sur quoi Allah a posé des limites, et à ne pas être laxiste en n'accomplissant pas ce sur quoi Allah a posé des limites.

Le juste milieu en religion consiste à s'accrocher à la Sirah du Prophète , l'excès consiste à exagérer dessus et le laxisme à ne pas l'apprendre. 



En voici l'exemple Un homme qui dit : "Je veux prier jusqu'à ma mort toutes les nuits sans dormir, car la Salat est parmi les actes d'adoration les plus méritoires, j'aimerais donc passer toutes mes nuits en prière."

Nous disons : ceci est de l'excès dans la religion d'Allah, et n'est pas conforme à la vérité, et une chose similaire s'est produite à l'époque du Prophète , lorsqu'un groupe d'hommes s'est réuni et on dit chacun à leur tour : " Moi, je prie toute la nuit et je ne dors pas" ;

 Un autre lui dit : "Je jeûne et je ne romps pas mon jeûne" ; Et le troisième dit : "Je n'épouse pas les femmes." Le Prophète a été informé de cela et dit : "Est-ce bien vous qui avez dit telle et telle chose? Je jeûne et je romps mon jeûne, je prie la nuit et je dors, et j'épouse des femmes. Celui qui se détourne de ma Sunnah ne fait pas partie des miens."

Ces personnes ont donc exagéré dans la religion et le Messager s'est désavoué d'eux car ils se sont détournés de sa Sunnah, qui comprend le jeûne et la rupture du jeûne, la veillée en prière et le sommeil, et le mariage avec les femmes.

Quant au laxiste il est celui qui dit : "Je n'ai pas besoin d'agir avec dévouement, je ne me dévoue donc pas et je me contente uniquement des actes obligatoires." Et peut-être même qu'il sera négligent dans les actes obligatoires. Voilà ce qu'est un laxiste. Le tempéré est celui qui évolue avec ce sur quoi étaient le Messager et ses Califes Bien Guidés.



Un autre exemple Trois hommes se retrouvent face à un homme pervers.
L'un deux dit : "Moi, je ne salue pas ce pervers, je m'éloigne et m'écarte de lui, et je ne lui parle pas."


Quant au second, il dit : "Moi, je marche avec ce pervers, je le salue, je me réjouis de le voir, je l'invite chez moi, je répond à son invitation et je me comporte comme si il était un homme vertueux."


Quant au troisième, il dit : "Concernant ce pervers, je le déteste pour sa perversion et je l'aime pour sa foi. Je ne m'écarte pas de lui sauf si cet écartement peut être la cause de son retour à la vertu. Si cet écartement ne lui permet pas de se corriger, mais est au contraire la cause de l'augmentation de sa perversion, alors je ne m'écarte pas de lui."


Nous disons : Le premier est un exagérateur extrémiste, le second est un laxiste est le troisième est dans le juste milieu.



Troisième exemple Un homme prisonnier de sa femme. Elle l'oriente dans la direction qu'elle souhaite. Il ne la détourne pas du péché et ne l'exhorte pas à la vertu. Elle a pris possession de sa raison et elle devient celle qui détient l'autorité. Un autre homme qui fait preuve d'oppression, d'orgueil et de vanité à l'égard de sa femme. Il ne s'intéresse pas à elle et se comporte comme si elle était inférieure à un domestique.


Et un troisième homme, dans le juste milieu, agit (avec sa femme) en conformité avec l'ordre d'Allah et de son Messager : "Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance." (2/228) et "Un croyant ne déteste pas une croyante. Si un de ses côtés lui déplaît, il acceptera d'elle un autre de ses cotés." (Rapporté par Muslim)


Le dernier homme se trouve donc dans le juste milieu. Le premier est un laxiste et le second se comporte de façon exagérée avec sa femme.

 

 


Source : traduction faite par un frère hafidhahoullah d'une réponse à une question dans Majmou' Fatawa wa rassa-il de shaykh Muhammad Ibn Salih Al Uthaymin rahimahu Allah (volume 1).

Tiré du site : Fourqane.com

Publié dans Le Dogme

Commenter cet article