A propos de celui qui meurt sur du polythéisme sans savoir que c'est du polythéisme

Publié le par FM


 


Le statut de celui qui meurt sur le polythéisme, sans qu’il sache que cela est du polythéisme



Celui qui meurt sur du polythéisme encoure un danger immense, conformément à la parole d’Allah :



وَلَوْ أَشْرَكُواْ لَحَبِطَ عَنْهُم مَّا كَانُواْ يَعْمَلُونَ

-traduction relative et approchée-
« Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait eût certainement était vain. »

Sourate 6 verset 88




Et le Très-Haut a dit :

مَا كَانَ لِلْمُشْرِكِينَ أَن يَعْمُرُواْ مَسَاجِدَ الله شَاهِدِينَ عَلَى أَنفُسِهِمْ بِالْكُفْرِ أُوْلَئِكَ حَبِطَتْ أَعْمَالُهُمْ وَفِي النَّارِ هُمْ خَالِدُونَ

-traduction relative et approchée-
« Ils n’appartient pas aux polythéistes de peupler (fréquenter) les mosquées d’Allah, vu qu’ils témoignent contre eux-mêmes de leur mécréance. Voilà ceux dont les œuvres sont vaines ; et ils demeureront éternellement dans le feu. »

Sourate 9 verset 17




Et le Très-Haut a dit :

وَقَدِمْنَا إِلَى مَا عَمِلُوا مِنْ عَمَلٍ فَجَعَلْنَاهُ هَبَاء مَّنثُورًا


-traduction relative et approchée-
« Nous avons considéré l’œuvre qu’ils ont accomplie et Nous l’avons réduite en poussière éparpillée. »

Sourate 25 verset 23




Et Il a dit :


إِنَّ اللّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء


-traduction relative et approchée-
« Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelque associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. »


Sourate 4 verset 48

 



Ceci est leur menace et leur destination, tout comme les autres grandes mécréances. Et leur statut dans la vie d’ici bas est qu’on ne leur fait pas le ghoussl (lavage pour le mort), qu’on ne pire pas sur eux et qu’ils ne sont pas enterrés dans les cimetières musulmans.

Par contre, si la da’wa , je veux dire le Coran et la Sounna, n’est pas parvenu à l’un d’entre eux, alors son sort revient à Allah le Jour de la Résurrection (Yawoum Al Quiyama), comme le reste des gens de la Fitra. Et ce qui est correct chez les gens de science concernant leur jugement, c’est qu’ils subiront un test le Jour de la Résurrection. Ainsi, celui qui réussira entrera au paradis, et celui qui échouera entrera en enfer.

Le grand savant Ibn Al-Qayim a expliqué cela à la fin de son livre « Fi tariq al-hidjratayne » في طريق الهجرتين quand il a dit :


« Le huitième avis : c’est qu’ils seront testés dans l’enceinte d’Al-Quiyama et qu’il leur sera envoyé là bas un messager ainsi qu’à tous ceux qui n’auront pas reçu la da’wa. Ainsi, celui qui obéira au messager entrera au paradis, et celui qui lui désobéira sera jeté en enfer. Et ainsi, certains d’entre eux seront au paradis et certains en enfer, et avec ceci, toutes les preuves seront englobées. »

Par contre, si l’un d’entre eux est ignorant concernant ce dans quoi il est tombé comme polythéisme, alors son sort revient à Allah .


Et le jugement est sur l’apparence (ici bas), donc, celui dont l’apparence est le polythéisme, son statut est le statut des polythéistes, et son sort est auprès d’Allah Celui Qui connaît toute chose . »




Par le Savant Cheikh Abdoul 'Aziz Ibn Baz



Source : Madjmou' fatawa wa maqalat moutanawiya , Tome 9 pages 40-41

Tiré du site Fourqane.com

Commenter cet article