« Zakât al-Fitr » à la lumière des Gens de Science

Publié le par FM


Ce qui est authentique, c’est qu’il n’est pas permis de sortir la Zakât al-Fitr autrement qu’en nourriture [at-Ta’âm]. Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîne, vol-18 p.280



Quel est votre point de vue sur le dire de l’Imâm Mâlik (rahimahullâh) : « La Zakât al-Fitr ne doit-être versée si ce n’est en nourriture, et elle ne doit pas être versée en espèce » ?

Le dire de l’Imâm Mâlik (rahimahullâh) : « La Zakât al-Fitr ne doit-être versée si ce n’est en nourriture, et elle ne doit pas être versée en espèce » est un dire authentique [sahîh], et cela est aussi le Madhhâb de l’Imâm Ahmad et de ach-Châfi’î, et certes la Sounnah prouve cela. ’Abdullâh Ibn ’Umar (radhiallâhu ’anhu) a dit : « Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a ordonné pour la Zakât al-Fitr de donner un Sâ’ de dattes, ou un Sâ’ d’orge. »Rapporté par al-Bukhârî

Abû Sa’îd al-Khudrî (radhiallâhu ’anhu) a dit : « Au temps du Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) nous sortions la Zakât al-Fitr à un taux d’un Sâ’ de nourriture, ou un Sâ’ de dattes, ou un Sâ’ d’orge, ou un Sâ’ de fromage, ou un Sâ’ de raisins secs. » [...]



Certes, sortir la Zakât al-Fitr autrement qu’en nourriture [at-Ta’âm] est en contradiction avec l’ordre du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) et le faire [les actions] des Compagnons [as-Sahâbah] (radhiallâhu ’anhu), cette façon [de faire] sera rejetée et ne sera pas acceptée, le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Celui qui fait une chose en désaccord avec notre religion, cela sera rejeté ». c’est-à-dire, qu’il sera renvoyé à son auteur. Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîne, vol-18 p.279

SHeikh Ibn ’Uthaymîne

Source : manhajulhaqq.com

 

 

Publié dans L'Aumône

Commenter cet article